Vertus médicales des couleurs

Mis à jour : 21 juin 2019

Civilisations Perse, Égyptienne, Indienne... Qu’ont-elles en commun ? Ces civilisations connaissaient les vertus médicales des couleurs utilisées en complément d'autres thérapies pour soulager les maux du corps et de l’âme.


C’est en observant la nature que les Anciens ont porté leur attention sur la lumière. La lumière blanche du soleil se divise en sept couleurs: rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet. Ce sont les couleurs visibles sur les arcs-en-ciel.


Chaque couleur a un sens, une signification intrinsèque gravée dans l’inconscient commun à toute l'espèce humaine.


Quoi qu’on en disent, l’interprétation des couleurs fut universelle. Ce n’est que sous l’influence des sociétés dites “modernes”, et des religions monothéistes que les significations des couleurs ont pris un sens différents dans les 5 continents.


Commençons notre voyage dans les couleurs à la recherche du savoir perdu des vertus médicales des couleurs.


La Perse Antique


Le Canon de la médecine d’Avicenne


Avicenne, philosophe, médecin et scientifique Perse fut le premier à formaliser les savoirs sur les couleurs.



Dans son Canon de la médecine, il étudie de façon très précise la relation entre les couleurs et certaines perturbations de l’état physique et psychique.


Sa conclusion principale : les maladies peuvent être soulagées par une couleur inverse des symptômes qu’elle provoque.


Si la maladie entraîne des problèmes sanguins, le sang étant rouge, il fallait contrebalancer par la couleur opposée. Ainsi, la vision d’une couleur dans les tons bleus diminuait l’écoulement du sang.


La couleur emblématique de la Perse : le rose


Les roses étaient cultivées en Perse depuis 5000 ans. C’est à cette civilisation que l’on doit la démocratisation des roses par le biais du commerce de l'huile parfumée.


La rose de Damas ne vient en fait pas de Damas dans l’actuelle Syrie, mais de la région d’Ispahan en Iran.


Le Rose n’a été associée à la féminité que tardivement. Auparavant, le rose incarnait la santé, la fraîcheur, le calme. Les recherches modernes ont d’ailleurs prouvé que la rose contient des vitamines A, C, et P avec des effets sur la fatigue, le stress, les insomnies.


L’Egypte Ancienne


La médecine Égyptienne


La médecine égyptienne utilisait les couleurs pour guérir et éveiller les facultés spirituelles. Les savoirs des Egyptiens étaient bien plus développés que nous ne le pensons.


Rappelons qu’ils réalisaient déjà des opérations chirurgicales poussées.


Thot était le Dieu “maître des couleurs et de la sagesse”. Chaque couleur était associée à un dieu et relié à une symbolique à travers lui. Le rouge était attribué à Osiris et renforçait la force vitale de l’homme. Le jaune était associé à Isis, et utilisé pour stimuler le psychisme.


Les Egyptiens remplissaient d’eau purifiée des bouteilles de verre teintées de différentes couleurs. Après les avoir laissées au soleil, ils buvaient l’eau contenue et rechargeait ainsi leur corps de l’énergie de la couleur du verre de la bouteille.


Ce sont les inventeurs de l’eau “médicale”. On retrouvera des déclinaisons de l’utilisation de l’eau à visée thérapeutique dans les élixirs avec les cristaux, les hydrolats (Fleur de Bach), les thermes Romains à l’eau chargée de soufre...



La couleur emblématique de l’Egypte ancienne : le noir.


C’est le Noir qui incarne l’Egypte Ancienne. On appelait les Egyptiens, les kmt (prononcé : kemet ou kemit) ce qui signifiait "noir", "terre noire", "pays noir". Les Egyptiens étaient donc le peuple de la Terre Noire.


Le noir est associé au limon, source nourricière, à la fertilité de la Terre. La crue du Nil incarne le renouveau, la renaissance. Ainsi, pour les Egyptiens, le noir est une couleur qui régénère.


On retrouve les propriétés bénéfiques du noir dans le Khol, le bitume (préservant la momie) et aux graines de nigelle, que l’on appelait “graines de la bénédiction” tant les effets sur la santé sont bénéfiques.


La tradition indienne


La médecine ayurvédique


Pour l'Ayurveda, chaque être humain est composé de 5 éléments (Espace, Air, Eau, Feu, Terre) dans des proportions différentes qui détermine sa nature, son Dosha.

La médecine ayurvédique se sert des couleurs pour équilibrer les Doshas.


Si Vata est en déséquilibre cela provoque agitation, cogitation, sentiment de froid, peurs. La couleur verte est préconisée pour harmoniser le système nerveux central.


Lorsque Pitta est en déséquilibre, on a des sensations de trop forte chaleur dans le corps, de la colère, de l’énervement. Le bleu refroidit le Pitta et aide le corps à se calmer, à s'apaiser.


Le Kapha en déséquilibre apporte tristesse, l’inertie, la léthargie, les sensations de lenteur dans le corps. La couleur rouge dynamise, stimule, elle redonne du peps et de la joie.


Le Vastu Shastra, l’architecture sacrée des Indiens, appliquent les règles de colorimétrie pour le foyer. Les couleurs sont choisies en fonction des doshas des habitants, de leurs problématiques de vie et de l’orientation de l’habitation.


On retrouve ces principes dans le Feng Shui Traditionnel.


La couleur emblématique de l’Inde : le jaune d’or !


En Inde, on dit que le jaune (l'or) est une couleur divine, celle de la lumière du soleil. Bouddha est représenté couvert d’or, évoquant l'illumination, la perfection absolue.


Le jaune est la couleur des robes des moines bouddhistes, c’est la couleur sacrée des hindous. Le jaune orangé est porté par les sâdhus, les "saints indiens" ayant renoncés à la vie sociétale pour se recentrer sur la rencontre avec le divin, avec l’univers.


Le jaune stimule l’énergie intellectuelle il est très relié à la méditation, à la connaissance notamment la connaissance des Védas. Ainsi, durant la fête Vasant Panchami, on porte du jaune, en hommage à la déesse des arts et de la connaissance.


Les couleurs et la Décoration Sensorielle


La Décoration Sensorielle est la discipline qui recherche l'harmonie et l'équilibre des espaces de vie en utilisant les 5 sens des êtres humains.


Nos sens ont besoin d’être en éveil ou au repos selon les moments de la journée, les saisons, les situations personnelles, les pièces de votre foyer, les activités qui s'y déroulent.


La couleur est partout dans nos habitats : dans les peintures, les objets de décorations, les rideaux, les tapis, les draps, les meubles...


Les couleurs ont un réel impact sur nos émotions. En fonction des couleurs utilisées, on pourra apaiser, harmoniser, dynamiser un espace de vie.


La Décoration Sensorielle applique le pouvoir des couleurs pour créer des ambiances sensorielles uniques à habitat et bénéfiques pour chaque occupant.




Découvrez la Domothérapie

L'alliance des meilleurs soins de l'habitat au service de votre bien-être


Feng Shui, Géogiologie, Aromathérapie de l'habitat,

Décoration Sensorielle, Home Organising

Marie MÉHA

icone-tel-png.png

+33 (0) 6 69 11 45 72

  • Domothérapie-FengShui-Géobiologie
  • Domothérapie-FengShui-Géobiologie
  • Domothérapie-FengShui-Géobiologie
  • Domothérapie-FengShui-Géobiologie